Un ordi et un piano. C’est tout ce dont il avait besoin pour composer
ses premières prods. Oz c’est la réunion de l’organique et l’electro,
du moderne et de l’actuel, du timide et de l’extraverti, de l’artiste
caché sur le devant de la scène.
« Créer de vrais spectacles, ou les gens puissent s’évader, sortir du
quotidien, oublier leur problèmes ». C’est le crédo qui l’amènera à
construire des concerts variés et puissants ou l’ennui devient une
notion superflue.
Avec ces productions toujours plus riches, des histoires du quotidien
viendront s’y greffer. C’est Opus, qui décrira le mieux son style

musical en deux références : “La première est nantaise et nous ra-
mène en 1995, date de création d’Hocus Pocus. On retrouve un peu

de cette fusion entre des énergies jazz, electro et hip hop dans le
titre Question d’échelle. La deuxième est toulousaine et fraternelle
tant son phrasé nous fait penser à Bigflo & Oli (Pendant 20 ans). Le
morceau mêlant le mieux ces énergies est très certainement Zèbre,
tout un symbole de mélange de couleurs…”