La Rue Kétanou

La Rue Kétanou / © DR

Mélanges, voyages, rencontres, échanges, vive la vie ! C’est leur credo, leur raison et leur manière naturelle d’exister. Citoyens du monde, ils jonglent déjà pas mal à eux trois avec les racines : marocaines (Mourad Musset), portugaises (Olivier Leite), belges (Florent Vintrigner).

C’est au Théâtre du Fil que tout commence en 1996 : Florent a vingt-quatre ans, Mourad et Olivier dix-neuf. Branché chanson française, le premier a commencé à écrire ; accordéon en bandoulière, il fonce l’été en Bretagne en compagnie d’Olivier (à la guitare et aux percussions) tester ses compos dans la rue et aux terrasses des cafés. Parallèlement, avec ce même Olivier et sept autres membres du Fil, Mourad (alors très rap) a créé Mektoub, où là aussi, le brassage musical va bon train..

« C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est La Rue Kétanou ». Au gré de leurs pérégrinations, s’accumulent les rencontres et leur prestation toujours généreuse leur permet d’attirer un public toujours plus nombreux. Des Vieilles Charrues au Paléo Festival jusqu’aux Francofolies de La Rochelle, La Rue Kétanou prend une ampleur immense, devenant l’un des groupes emblématiques de toute une génération avide de liberté, de grand air, de chansons francophones qui les fassent rêver et qu’ils puissent chanter, simplement avec une guitare, à la manière des chansons de Renaud ou Graeme Allwright.

15 ans après, La Rue Kétanou est toujours là.

La Rue Kétanou sur le web

2016-04-08T20:33:50+00:00